COP26 : les Français prêts à réduire leur consommation d'énergie et leurs achats de vêtements neufs pour lutter contre le changement climatique

29/10/2021

À la veille de la COP26, Ford a interrogé les 14 000 citoyens de 8 pays européens (dont la France) sur leurs attentes et leur engagement quant au sujet de la lutte contre le dérèglement climatique.

Nous contacter



Si l’étude fait ressortir un sentiment d’urgence omniprésent, les différences par pays sont nombreuses, notamment sur le sujet de la responsabilité individuelle et des moyens à mettre en œuvre au quotidien pour freiner le dérèglement climatique, ainsi que les attentes vis-à-vis des entreprises et gouvernements à s’engager plus rapidement.

“Climate Countdown”, le dernier rapport trimestriel de Ford Go Electric, révèle qu'une majorité écrasante d'Européens (une moyenne de 90 % dans chacun des huit pays étudiés) estime avoir un certain niveau de responsabilité personnelle dans la lutte contre le changement climatique. Dans de nombreux pays - dont le Royaume-Uni (32 %), les Pays-Bas (25 %), l'Espagne (38 %) et l'Italie (33 %) - au moins 25 % de la population se sentent "très" responsables. Un Français sur 5 (19%) attend de cette COP26 que les pays européens avancent leur objectif zéro émission ? Ils sont pourtant plus d’un tiers (36%) des Britanniques à penser ainsi.

En revanche, seul un Français sur 5 (21%) se sent “une grande responsabilité personnelle” dans la lutte contre le changement climatique. Pour une majorité de Français (62%), il est important - ou extrêmement important - que les gouvernements et les grandes entreprises prennent des mesures immédiates pour stopper les effets du changement climatique.

Interrogés sur les principaux problèmes auxquels l'Europe est confrontée aujourd'hui - qui incluent des sujets importants tels que le racisme systémique, la prise en charge de la santé mentale et le rééquilibrage de l'économie - l'élaboration d'un plan mondial de lutte contre le changement climatique est considérée comme la priorité essentielle, juste après la reprise de l'économie post-épidémie COVID-19. Et si les Français s'accordent à dire qu'il est essentiel de disposer d'un plan de lutte contre le changement climatique (24 %), ils sont tout aussi nombreux (29 %) à estimer qu'il est nécessaire de prendre immédiatement des mesures plus strictes pour enrayer le changement climatique.

Publiée quelques jours à peine avant la COP26, le sommet crucial sur le climat qui se tiendra à Glasgow, l'étude Ford suggère un niveau surprenant de volonté de la part du public européen (et français) de renoncer à de nombreux avantages de la vie moderne.


1 Français sur 3 se déclare prêt à limiter ses achats de nouveaux vêtements


Parmi les principales choses que les Français seraient prêts à sacrifier, le fait de ne pas utiliser de plastique (38 %), de réduire la consommation d'énergie (45 %) et de privilégier le circuit court (35 %) arrivent en tête. Si 44% des Britanniques sont prêts à limiter leurs achats de nouveaux vêtements, ce chiffre passe à 32% chez les Français et même 29% en Italie. 35% des Français seraient prêts à moins utiliser leur voiture, tandis que 24% ont déclaré être prêts à renoncer aux voyages en avion à l'étranger, contre 30% chez nos voisins Anglais ou Allemands.

La pratique du greenwashing a également été étudiée, 91% des Français interrogés déclarant penser qu'il s'agissait d'un problème notoire. Ce qui suggère un certain niveau de cynisme de la part des interrogés, c'est que 34% pensent que le greenwashing est une pratique dont "pratiquement toutes" les entreprises sont coupables à leurs yeux. À la question de savoir quelle sanction devrait être infligée aux entreprises reconnues coupables de pratiques d'écoblanchiment, 42% ont répondu que des pénalités financières devraient être imposées sous forme de pourcentage du chiffre d'affaires et/ou des bénéfices.


Les véhicules électriques représentent l’avenir, non sans préoccupations...


Et l’électrification massive du parc automobile dans tout ça ? 31% des Français pensent que les véhicules hybrides représentent une première étape intéressante vers l'électrification ; 1 personne sur 3 (33 %) estime qu’un véhicule hybride représente le meilleur compromis entre l'essence et les énergies plus propres. En ce qui concerne les attitudes des Européens à l'égard des véhicules électriques (VE), l'étude révèle que le public reconnaît de plus en plus que les VE représentent l'avenir (37 %), mais elle suggère également qu'il existe encore des obstacles légitimes à leur adoption.

Les problèmes de recharge et l'angoisse de l'autonomie figurent toujours parmi les problèmes les plus importants perçus par les Français interrogés, 30 % d'entre eux déclarant avoir des inquiétudes quant à l'endroit où ils pourraient recharger leur véhicule, 23 % regrettant le manque d'infrastructure disponible et 27 % affirmant que les VE les dissuaderaient de faire de longs trajets.

"Cette enquête montre à quel point les Français et plus généralement les Européens se soucient du changement climatique et qu'ils sont prêts à prendre un certain nombre de mesures individuelles pour aider à le combattre. En ce qui concerne le transport de personnes, il est clair qu'ils considèrent les VE comme l'avenir, mais l'enquête montre également que les gens continuent d'avoir des préoccupations concernant l'infrastructure de recharge et des inquiétudes quant à l'autonomie", a déclaré Stuart Rowley, président de Ford Europe.

"Je crois qu'il incombe à toutes les parties prenantes - le gouvernement, tant national que l’Union européenne, les fournisseurs d'énergie et les constructeurs automobiles - d'insister auprès des utilisateurs sur les possibilités de l'électrification et de créer l'infrastructure nécessaire pour soutenir cette vision, car ce n'est qu'avec une approche unifiée que nous pourrons tenir cette promesse. Ford a fait le choix de l'électrification, et nous sommes fiers d'être un leader pour aider les utilisateurs à passer aux véhicules électrifiés."

Actualités

Offres

  • L'offre termine le: 29/02/2024

    PROFESSIONS LIBÉRALES | FORD PUMA

    Puma Hybride E85 à partir de 299€/mois(1)

    Puma Hybride E85 à partir de 299€/mois(1)
  • L'offre termine le: 29/02/2024

    PROFESSIONS LIBÉRALES | FORD KUGA

    Kuga Hybride E85 à partir de 339€/mois(1)

    Kuga Hybride E85 à partir de 339€/mois(1)
  • L'offre termine le: 29/02/2024

    PARTICULIERS | FORD KUGA

    Kuga Hybride Rechargeable à partir de 359€/mois(1)

    Kuga Hybride Rechargeable à partir de 359€/mois(1)
  • L'offre termine le: 29/02/2024

    FLOTTES | FORD KUGA

    Kuga Hybride Rechargeable à partir de 509€/mois(1)

    Kuga Hybride Rechargeable à partir de 509€/mois(1)
  • L'offre termine le: 29/02/2024

    FLOTTES | FORD KUGA

    Kuga HYBRIDE E85 à partir de 449€/mois(1)

    Kuga HYBRIDE E85 à partir de 449€/mois(1)
  • L'offre termine le: 29/02/2024

    PARTICULIERS | FORD KUGA

    Kuga Hybride E85 à partir de 299€/mois(1)

    Kuga Hybride E85 à partir de 299€/mois(1)
  • L'offre termine le: 29/02/2024

    UTILITAIRES | TRANSIT CONNECT

    Transit Connect HYBRIDE E85 à partir de 209€/mois(1)

    Transit Connect HYBRIDE E85 à partir de 209€/mois(1)
  • L'offre termine le: 29/02/2024

    UTILITAIRES | TRANSIT COURIER

    Nouveau Transit Courier Fourgon à partir de 149€ HT/mois(1)

    Nouveau Transit Courier Fourgon à partir de 149€ HT/mois(1)
  • L'offre termine le: 29/02/2024

    UTILITAIRES | FORD E-TRANSIT

    Nouveau E-Transit à partir de 439€ HT/mois

    Nouveau E-Transit à partir de 439€ HT/mois
  • L'offre termine le: 29/02/2024

    UTILITAIRES | FORD RANGER

    Nouveau Ranger à partir de 319€ HT/mois(1)

    Nouveau Ranger à partir de 319€ HT/mois(1)
  • Voir toutes les offres
Voir toutes les offres

Actualités

Plus d’actualités
Mentions Légales


(*)Puma Titanium 1.0 Flexifuel Hybrid à 179€/mois(1)
1er loyer de 3 990€ - LLD 36 mois
(1)Location longue durée 36 mois / 30 000km, d'un Ford Puma Titanium 1.0 Flexifuel Hybrid 125ch (mhev) neuf, sans options, type 2023.75 au tarif du 17/07/2023, soit un 1er loyer de 3 990€, puis 35 loyers de 179€.  
Modèle présenté: Puma St-Line x 1.0 Flexifuel Hybrid 125ch (mhev) bvm6 2023.75my avec options, au tarif du 17/07/2023, au prix total remisé de 27 750€, soit un premier loyer de 3990€ puis 35 loyers de 349€.
Loyers hors malus écologique et carte grise. Restitution du véhicule en fin de contrat avec paiement des frais de remise en état standard et des kilomètres supplémentaires. Offres non cumulables, réservées aux particuliers du 01/02/24 au 29/02/24, dans le réseau Ford participant, selon conditions générales LLD et si accord Bremany lease, sas au capital de 39 650 €, RCS Nanterre n° 393 319 959, 1 rue du 1er mai, immeuble axe seine, 92000 Nanterre. Société de courtage d'assurances n° Orias 08040196 (orias.fr).