Politique sur les cookies
Les cookies sont essentiels pour l'optimisation de notre site Web. Ils nous aident à enregistrer les statistiques générales d'utilisation et de stocker d'autres informations qui nous permettent de fournir des fonctionnalités telles que l'outil de comparaison. Ces cookies ne stockent aucune donnée personnelle identifiable. En savoir plus sur les cookies

21/02/2019

La plus grande pièce métallique imprimée en 3D pour le pick-up bodybuildé de Ken Block


"Le travail des ingénieurs Ford a été exceptionnel pour concevoir cette pièce, qui est de loin ma préférée du Hoonitruck. Si elle existe, c'est grâce à l'impression 3D et elle n'aurait pas pu être fabriquée autrement !" - Ken Block.

Entre Ken Block, star du Gymkhana TEN, et les pick-up Ford, c’est une longue histoire. C'est au volant d'un pick-up Ford qu'il a appris à conduire et fait ses premiers drifts. Ce n’est donc pas un hasard si la star de sa dernière vidéo, le Hoonitruck, est un Ford F-150 de 1977.

S’il dispose du même moteur EcoBoost que la Ford GT, le Hoonitruck développe une puissance de plus de 900 ch, notamment grâce un collecteur d’admission d’air unique, la plus grande pièce en métal imprimée en 3D dans l'histoire de l'automobile.

Une pièce impossible à créer avec les méthodes traditionnelles 

 Le projet a été porté par les équipes Ford du monde entier : aux États-Unis, les ingénieurs de Ford Performance ont procédé à des simulations de performances de moteur et ont collaboré avec leurs collègues basés en Europe pour concevoir la pièce et effectuer l’analyse structurelle.


En collaboration avec l'université technique de Rhénanie-Westphalie (RWTH) à Aix-la-Chapelle (Allemagne), spécialisée dans l’électrotechnique et l’ingénierie mécanique, l'équipe a conçu un collecteur d'admission d’air en aluminium. Composé d'une structure très complexe, le collecteur d’admission était impossible à créer avec les méthodes de productions traditionnelles.


6 kg de matière imprimée en 3D : un record dans l’automobile

 L'impression 3D est une technique de fabrication dite additive qui procède par ajout de matière, contrairement aux techniques procédant par retrait de matière comme l'usinage. Cette technique est habituellement utilisée par Ford dans les phases de développement de ses véhicules pour tester et affiner différentes approches de conception et créer des prototypes de pièces plus rapidement et à moindre coût.


Pour le collecteur d'admission d'air du 'Hoonitruck' - qui pèse près de 6 kg -, le processus complet de fabrication a duré cinq jours. C’est la plus grande pièce en métal imprimée en 3D dans l'histoire de l'automobile.

 Ford a récemment reçu des prix de la division automobile de la Society of Plastics Engineers pour des pièces imprimées en 3D destinées aux véhicules de production Ford Ranger et Mustang.

Nous contacter



Actualités